Vraiment ? Le design de l’emballage de nos mueslis, porridges et crunchies a toujours occupé une place particulière chez Verival et nous emplit de fierté (sans excès bien sûr). Les retours que nous recevons pour notre présentation sont incroyables.

Néanmoins, un emballage ne doit pas simplement se contenter d’être joli. Ce n’est pas un hasard si l’une des questions les plus posées concernant nos emballages est : pourquoi utilisez-vous encore du plastique ?

Nous souhaitons aborder le sujet plus en profondeur afin de pouvoir répondre à cette question et vous donner un aperçu des considérations complexes qui animent le secteur du packaging.

Verival Verpackung nachhaltig

Quels sont les emballages utilisés par Verival?

Pour commencer, jetons un œil aux types et matériaux d’emballage utilisés pour nos produits de petit déjeuner.

  • Le sachet en plastique utilisé pour nos grands formats, flocons et sachets individuels
  • Le « Bag in Box », un sachet en plastique dans une boîte pliable en carton, utilisé pour nos mueslis, porridges et crunchies de taille classique, ainsi que nos mélanges de graines
  • Les cartons d’emballage qui assurent la stabilité durant le transport et l’envoi des commandes en ligne
  • Le matériel de remplissage pour les commandes en ligne, à base de carton recyclé

L’emballage Verival : six réflexions de base

  1. La sécurité avant tout. Et une durée de conservation accrue.
  2. « Made for Recycling » est le nouveau « compostable ».
  3. Savoir ce qu’il contient.
  4. Utiliser chaque millimètre.
  5. Donner des aperçus.
  6. Nous voulons être les premiers.

1. La sécurité avant tout. Et une durée de conservation accrue.

La mission principale d’un emballage est claire : protéger le contenu des influences extérieures, et ce aussi longtemps que possible. Le matériau qui permet le mieux de remplir cette mission reste (malheureusement) le plastique.

Il protège le contenu de l’humidité et des micro-organismes et forme une barrière entre les aliments et l’environnement. C’est ainsi que la durée de conservation optimale peut être garantie – une exigence particulièrement pertinente du point de vue de la durabilité. En effet, plus un produit se rapproche de sa date limite de consommation, plus il sera jeté rapidement.

Le gaspillage alimentaire mondial est un élément incontournable dans la lutte contre le changement climatique. Près d’un tiers des denrées alimentaires mondiales finissent à la poubelle, alors que les ressources de la planète sont utilisées plus vite que les écosystèmes ne peuvent se régénérer, en partie pour produire ces denrées alimentaires.

Bref, les décisions en matière d’emballage impliquent constamment de peser le pour et le contre. Souhaitons-nous utiliser des matériaux biodégradables, mais réduire dans ce cas la durée de conservation des mueslis et compagnie ? Ou voulons-nous continuer à utiliser du plastique, qui aura besoin de plusieurs centaines d’années pour commencer à se désagréger ?

2. « Made for Recycling » est le nouveau « compostable ».

En dépit des inconvénients du plastique, il n’existe malheureusement pas d’alternative écologique viable pour l’instant en termes de préservation des aliments.

Le plastique comparé aux emballages dits biodégradables
La cellophane de bois, actuellement disponible sur le marché comme alternative compostable au plastique, est fabriqué à base de cellulose. Théoriquement biodégradable, elle n’est absolument pas adaptée à la poubelle des résidus organiques ou au compost maison. Ces derniers ne produisent pas suffisamment de chaleur, qui est pourtant nécessaire à la dégradation de cette matière. Si elle est malgré tout jetée dans le compost, elle ne parviendra pas à pourrir et collera. Et s’il n’existe pas d’option réelle d’élimination, il est difficile de parler de solution durable.

L’avenir, c’est le recyclage
Nous en sommes convaincus. L’objectif doit être de prolonger autant que possible le cycle de vie des matières existantes, afin de consommer moins de ressources pour la production de nouvelles matières. C’est pourquoi nous misons sur la capacité de recyclage de nos emballages et nous réjouissons que nos produits de petit déjeuner disposent du certificat « Made for Recycling ».

Que signifie « Made for Recycling » ?
« Made for Recycling » est un label de qualité officiel pour les emballages qui affichent un certain degré de capacité au recyclage. Ce degré est déterminé à l’aide d’une méthode d’évaluation standardisée. Celle-ci a été élaborée par le prestataire de services environnementaux Interseroh, en collaboration avec l’institut de protection de l’environnement bifa, puis contrôlée par Fraunhofer IVV. L’intégralité du processus « after life » est examiné à la loupe dans le cadre de l’analyse qui comprend la saisie, le tri, l’utilisation et le traitement du matériau d’emballage.

3. Savoir ce qu’il contient.

Que vous connaissiez notre marque depuis longtemps, que vous ayez goûté récemment à votre premier petit déjeuner Verival ou que vous veniez de nous découvrir, vous avez certainement des questions sur nos produits. Nous souhaitons répondre aux questions principales dès l’emballage, afin que vous trouviez l’essentiel en un clin d’œil lorsque vous êtes au supermarché.

Informationen-Verpackung-Verival

4. Utiliser chaque millimètre.

Un petit détail peut avoir de grands effets. L’année dernière, nous avons changé le packaging avec quelques optimisations visuelles, mais pas seulement.

Tous les emballages de muesli, porridge et crunchy ont rétréci d’environ 3 millimètres – sans toucher au contenu –, afin de pouvoir charger davantage de produits sur une palette.

Ce tableau doit vous permettre de voir les conséquences de cette modification. Il montre combien de paquets de crunchy et de porridge peuvent être transportés en camion avant et après l’optimisation :

Nombre de paquets transportables avant l’optimisationNombre de paquets transportables après l’optimisationAmélioration en %
Porridge31.68038.016+ 20 %
Crunchy27.72033.264+ 20 %

Ainsi, un camion peut désormais acheminer 20 % de paquets en plus des deux produits. Ce petit changement, à peine remarquable, assure une exploitation optimale de la place sur les palettes de transport, ce qui a en retour des conséquences très positives sur le bilan carbone.

5. Donner des aperçus.

Tous les emballages « Bag-in-Box » sont équipés d’une fenêtre, si la place le permet. Vous pouvez ainsi voir en supermarché si l’aspect du muesli vous met déjà l’eau à la bouche. Il est bien connu qu’on mange aussi avec les yeux !

Sichtfenster-Verpackung-Verival

6. Nous voulons être les premiers.

Dans le secteur du packaging et du recyclage, les choses évoluent actuellement à un rythme quasi inégalé. Pour nous, il est donc évident de poursuivre sur notre lancée. Nous voulons être les premiers à optimiser encore davantage la capacité de recyclage de nos emballages.