Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée – une maxime qui ne vaut pas seulement pour les sportifs, mais pour tous. Ce repas nous permet en effet d’ingérer les ressources nécessaires pour affronter la journée. Chez Verival, chacune et chacun peut trouver son petit déjeuner idéal – qu’il soit sans sucres ajoutés, riche en fibres alimentaires ou en protéines, 100 % végane, sans gluten ou sans lactose. Les sportives et sportifs doivent toutefois veiller à ne pas se retrouver précocement en manque d’énergie. Avant de pouvoir vous présenter le petit déjeuner idéal pour les sportifs, jetons d’abord un œil aux composants de l’alimentation.

Que sont les nutriments ?

Les nutriments sont le carburant de notre corps. Chaque bouchée ingérée apporte de l’énergie. Nous avons besoin de nutriments pour construire et entretenir nos organes, et donc notre organisme. L’alimentation nous permet d’absorber des macro-nutriments (protéines, graisses, glucides et eau) et des micro-nutriments (vitamines et minéraux). Ces deux groupes se distinguent en termes de quantité à absorber quotidiennement. Le besoin journalier en macro-nutriments est ainsi nettement plus important que celui en micro-nutriments.

Que sont les glucides ?

Les glucides se divisent entre ceux à chaîne courte et ceux à chaîne longue.

  • Ceux à chaîne courte sont communément appelés « sucre », et comprennent notamment le dextrose et le sucre blanc.
  • Les glucides à chaîne longue contiennent de l’amidon, présents dans de nombreux aliments, comme les fruits, les légumes, les pommes de terre et les céréales complètes.


Que sont les graisses ?

Outre les glucides, les graisses sont des fournisseurs d’énergie importants. Elles remplissent également bon nombre d’autres missions dans l’organisme. À savoir :

  • Composant de la membrane cellulaire
  • Couche de protection des organes internes et du système nerveux
  • Isolant contre les pertes de chaleur


Que sont les protéines ?

Les protéines sont composées d’acides aminés et se trouvent essentiellement dans les tissus musculaires. Elles sont aussi des composants de base des cellules. Elles réalisent par ailleurs les tâches suivantes :

  • Transport des substances dans le corps
  • Participation à la production des hormones, enzymes, substances immunitaires et composants sanguins.


Fonctionnement de la consommation énergétique durant le sport

Quels nutriments et en quelle quantité faut-il en absorber pour que votre corps soit bien approvisionné pour le sport ? Cette question peut être résolue en observant un peu le métabolisme énergétique du corps humain. Tout dépend de l’effort réalisé durant votre activité sportive.

La plupart de l’énergie mobilisée par l’organisme provient de la combustion des graisses. Elles sont ensuite décomposées lorsque la performance corporelle est basse. Plus la sollicitation augmente, plus les glucides jouent un rôle important. Si la charge devient encore plus grande, votre corps doit fractionner les glucides sans oxygène, ce qui entraîne l’apparition d’acide lactique. Ce dernier signifie que tu dois relativement rapidement mettre un terme à ton activité corporelle. En cas d’effort encore plus intense, p. ex. de sauts ou de sprints, il existe une autre forme de mise à disposition de l’énergie qui dure seulement 6 à 8 secondes et se fait à l’aide de la créatine phosphate. La créatine phosphate est une source d’énergie qui est responsable de maintenir la capacité de performance des muscles squelettiques sur une brève durée.

Tous ces processus ne se déroulement jamais indépendamment les uns des autres, mais sous des formes mixtes. Si vous allez p. ex. faire un jogging et que vous pouvez en même temps discuter de manière détendue, vous êtes majoritairement dans un métabolisme des graisses. Si vous augmentez le rythme et que vous commencez à haleter, la contribution des glucides augmente. En moyenne, cette charge sur le métabolisme des glucides peut être endurée durant une heure maximum. Si vous courez encore plus vite, vous arrivez à un manque d’oxygène et une production d’acide lactique.

Que manger avant le sport et à quel moment ?

Quel est le petit déjeuner le plus approprié avant de faire du sport ? Cela dépend du temps dont vous disposez entre le petit déjeuner et l’entraînement. Si vous pouvez attendre 2 à 3 heures après le petit déjeuner, il est préférable d’ingérer des aliments avec des glucides à chaîne longue. Ces derniers vous approvisionnent ainsi durablement en énergie. Vous les trouverez notamment dans nos mueslis ou porridges bio Verival.

Si vous avez moins de temps entre votre petit déjeuner et votre séance sportive, l’ingestion de glucides à chaîne courte est recommandée. Ils sont en effet disponibles rapidement après le petit déjeuner et assurent vite une poussée d’énergie. Essayez donc pour cela nos crunchys bio, nos mignardises aux dattes et coco ou nos gaufrettes au miel.

Le petit déjeuner sportif idéal

Que vous soyez actif ou non, vous ne devriez jamais renoncer au petit déjeuner. Même si votre séance de sport n’a lieu que le midi ou en soirée. Étant donné que les réserves d’énergie sont vidées durant la nuit, elles doivent à nouveau être remplies au réveil. Il est donc important d’ingérer les bons nutriments dès le premier repas de la journée.

Outre une absorption équilibrée des nutriments au réveil, il est également important de boire suffisamment. Veillez à boire au moins un demi-litre d’eau après vous être levé.