Céréales complètes : des céréales particulières, incroyablement saines et nutritives. Mais qu’est-ce exactement que les céréales complètes ?

On parle de céréales complètes lorsque le son et le germe ont été conservés après la récolte. Cela a pour conséquence une préservation idéale des fibres alimentaires, des vitamines, des huiles et des minéraux. Les aliments complets présentent ainsi de nombreux avantages pour le corps et la santé : ils augmentent la sensation de satiété, aident à maintenir un taux de glycémie stable et favorisent la digestion. Si vous avez déjà un aliment complet sur votre table de petit déjeuner : bravo !

L’histoire des céréales complètes est très mouvementée. Aujourd’hui, il ne s’agit pas seulement d’utiliser une céréale qui est transformée en de nombreux produits, mais de bien plus : c’est aussi un état d’esprit, un mode de vie qui se veut plus sain. Pourtant, les céréales complètes ont longtemps été ignorées.

Histoire de la céréale complète

Avant que l’on développe des moyens pour séparer l’endosperme du son et du germe, la farine contenait évidemment toutes les parties de la céréale. Ainsi, aux commencements, la farine et le pain étaient toujours complets. Les céréales étaient d’abord mangées crues par les chasseurs-cueilleurs, mais étaient parfois aussi grillées sur le feu. Ce n’était probablement pas très bon. 😉

De la farine au pain

Une fois la révolution néolithique lancée et la sédentarisation des êtres humains établie, l’agriculture ciblée et la culture de différentes plantes amena la transformation des céréales en bouillies ou pains plats. Dans l’Antiquité déjà, on tamisait les céréales. Cette procédure permettait de réduire la part de germe et de son. On obtenait ainsi un degré de pureté correspondant aujourd’hui à celui d’une farine bise. Les céréales étaient toutefois généralement vendues non tamisées et utilisées pour faire du pain. Le médecin antique Galenos parlait des effets purificateurs et laxatifs de ce pain, même s’il pensait que ce dernier était moins nourrissant que son pendant tamisé.

Les débuts comme « plat du pauvre »

Le pain noir et le pain complet furent rapidement considérés comme rétrogrades et misérables. Il était en effet plus facile à produire que du pain blanc, ce qui en faisait un produit plutôt destiné aux populations pauvres. La différence était même visible dans les hôpitaux, où les riches patientes et patients ainsi que les médecins recevaient du pain blanc, tandis que le reste de la population devait se contenter de pain noir.

Le tournant de la céréale complète au XIXe siècle

Il faut attendre le XIXe siècle pour que cette distinction disparaisse progressivement. Avec l’apparition de la recherche en nutrition, on constate assez rapidement que le pain complet est plus sain que le pain blanc. Un tournant fut ainsi initié et le pain noir largement méprisé connut une renaissance notable. Dans l’espace germanophone, on trouve aujourd’hui de nombreuses spécialités de pain complet.

L’histoire du pain noir n’est cependant pas épargnée de quelques heures sombres, puisque l’avènement du national-socialisme en Allemagne marqua sa propagation comme aliment « pur » et « allemand ». De nos jours, le pain noir est surtout répandu en Europe. Dans de nombreuses régions du monde, notre variété de céréale favorite est encore considérée comme moindre.

Complètement savoureuses et saines

Si un bon nombre de gens renoncent encore à consommer des céréales complètes pour des raisons de goût, on trouve aujourd’hui une foule de plats délicieux à base de céréales complètes. En outre, les médecins sont d’accord : une alimentation riche en céréales complètes est synonyme de vie plus saine ! Des études ont notamment montré que des personnes qui s’assurèrent pendant plus de vingt ans d’intégrer des céréales complètes dans leur alimentation avaient un taux de mortalité moins élevé que les personnes ayant complètement supprimé les céréales complètes de leur alimentation. Ces résultats ne sont toutefois pas complètement définitifs. Pas parce que les céréales complètes ne seraient pas saines, mais parce que les personnes qui veillent à manger des céréales complètes font de manière générale plus attention à leur alimentation que les autres. Nous sommes néanmoins convaincus que les céréales complètes aident assurément à se sentir plus dynamique et en bonne santé.

Les céréales complètes au petit déjeuner

Il est particulièrement recommandé de miser davantage sur les produits aux céréales complètes au petit déjeuner. Pourquoi ? Les céréales complètes sont riches en fibres alimentaires. Elles prolongent la sensation de satiété, assurent un taux de glycémie constant, stimulent la digestion et préviennent de nombreuses maladies. Les réserves énergétiques vidées durant la nuit sont donc idéalement remplies avec les céréales complètes.

Mais comment y parvenir facilement ? Nous conseillons bien entendu de choisir la voie la plus simple (et la meilleure) pour intégrer davantage de céréales complètes dans votre vie en commençant votre journée avec du muesli ou du porridge. Une autre alternative populaire en Autriche est le pain noir classique, délicieux et incroyablement sain.

Le conseil de Verival : les personnes qui ingèrent beaucoup de fibres grâce aux aliments complets doivent veiller à boire suffisamment, car notre digestion a besoin de liquide pour pouvoir décomposer correctement les fibres alimentaires.

Notre recommandation pour le petit déjeuner quotidien : notre Muesli à la noix de coco et aux abricots fruité ou le délicieux Bricher Porridge aux pommes et aux amandes. Un moyen certain de commencer sainement la journée ! Autre atout majeur d’un petit déjeuner nourrissant : en mangeant bien et en se sentant en bonne santé, on est automatiquement de meilleure humeur ! Essayez ! Si vous êtes maintenant convaincus, venez parcourir notre assortiment. Sélectionnez ici le filtre « Grains entiers » pour trouver tous les produits complets disponibles dans notre boutique en ligne.