-15% sur tous les produits de sport - 100% protéines végétales - 100% BIO!
Obtenez les produits avec le code de réduction SPORT15

Portraits de six types d’alimentation

septembre 17, 2019
  • Nourriture
  • Petit Dejeuner
Portraits de six types d’alimentation

L’alimentation est l’un des sujets les plus discutés de l’histoire de l’humanité. Ce que nous donnons à notre corps est extrêmement pertinent pour notre santé et notre esprit en général. Il existe aussi une foule d’idées préconçues sur les différents types d’alimentation. Mais nous ne choisissons pas juste un type d’alimentation par amour de notre corps et de notre santé. Des considérations climatiques ou éthiques entrent aussi souvent en ligne de compte face à une alimentation trop riche en viande. Quels sont les types existants et quelles sont leurs répercussions sur notre corps ? Nous vous présentons ci-dessous plusieurs modes d’alimentation et expliquons ce qu’ils impliquent.

Celles et ceux qui mangent tout (omnivores) :

Nous n’abordons que brièvement cette catégorie, puisqu’elle est la plus simple à expliquer. Les personnes qui mangent de tout ne se limitent qu’en raison de préférences et de goûts personnels et consomment aussi bien des produits animaux que végétaux. Leur alimentation est donc mélangée.

Les végétariennes et végétariens :

Le végétarisme est probablement le plus classique des types d’alimentation. Il s’agit de la plus ancienne alternative aux omnivores, puisqu’elle trouve ses racines dans l’Antiquité. En effet, on trouve les premières traces d’une alimentation sans viande dans les milieux culturels grecs et le sous-continent indien. Les récentes recherches n’ont toutefois pas permis d’établir l’existence d’une forme systématique de végétarisme. L’un des résultats de ces recherches a néanmoins constaté la présence d’un régime pauvre en viande dans l’Égypte ancienne. En dépit d’une quantité suffisante de bétail et de poisson, l’alimentation reposait essentiellement sur les légumes et les céréales. Être végétarienne ou végétarien signifie que l’on se nourrit uniquement de produits végétaux et d’origine animale. Les œufs, le fromage, etc. sont donc consommés. Les études ont montré que les personnes végétariennes avaient un taux de mortalité inférieur à celui de la population omnivore.

Les pescétariennes et pescétariens :

Le régime pesco-végétarien est un dérivé du végétarisme. Ainsi, les personnes qui l’adopte ne mangent pas de viande, mais consomment du poisson (d’où le nom, du latin « piscis » = poisson). Les pescétariennes et pescétariens veulent avoir une alimentation saine, qu’ils essaient de compléter par du poisson et des fruits de mer. L’association britannique « Vegetarian Society », fondée en 1847, fut la première de son genre. Ses membres, végétariens, affirment toutefois fermement que la consommation de produits de la mer n’est pas compatible avec une alimentation et une éthique végétariennes. Les personnes pescétariennes mangent surtout du poisson, parfois d’autres fruits de mer comme le crabe et les mollusques, mais les avis sont ici une fois de plus divisés. Les avantages de ce type d’alimentation sont que la consommation supplémentaire de poisson fournit de précieux acides gras oméga 3, acides aminés et protéines, qui sont plus faciles à assimiler que leurs pendants végétaux. Les inconvénients résident eux dans la surpêche de tous les produits de la mer et dans le fait que les poissons ont souvent des teneurs élevées en toxines environnementales, qui ont donc de fait des répercussions sur la santé humaine.

Les flexitariennes et flexitariens :

Le flexitarisme décrit une culture alimentaire qui inclut la viande, mais qui n’en fait pas l’élément central de son alimentation. Les personnes flexitariennes essaient ainsi de renoncer à la viande, mais pas de manière absolument stricte. Elles se soucient également d’un élevage respectueux du bien-être animal et de la qualité de la viande. La motivation revêt aussi souvent un aspect sanitaire. La part de flexitariennes et flexitariens est généralement plus élevée chez les vieux que chez les jeunes. Les considérations éthiques sur le bien-être animal jouent ici un rôle. Ces personnes s’engagent souvent pour un élevage respectueux des animaux et souhaitent créer un mouvement contre la consommation de viande bon marché. Selon les études, les flexitariennes et flexitariens sont généralement en meilleure santé. Dans l’ensemble, ce groupe mange moins de viande et adopte un mode de vie plus conscient et plus sain. Bon nombre de représentants de la médecine traditionnelle affirment qu’il s’agit là du « bon régime », car il n’existe pas de risques de carences. Le risque de maladie cardio-vasculaires et de diabète est également réduit.

Les véganes :

Le véganisme est actuellement l’une des formes alternatives d’alimentation les plus connues, avec le végétarisme. Ce type d’alimentation est aussi populaire que controversé. Rares sont les sujets qui transforment aussi rapidement les amis en étrangers et les inconnus en meilleurs amis. Avoir un mode de vie végane n’implique pas seulement de ne manger aucun produit d’origine animale, mais de n’acheter aucun produit avec des composants d’origine animale. Les personnes véganes sont confrontées presque quotidiennement aux préjugés et aux avis les plus divers. On sait pourtant aujourd’hui qu’une alimentation végane n’est pas forcément synonyme de carences, si elle s’accompagne du discernement et des connaissances nécessaires. Néanmoins, de nombreux médecins continuent à déconseiller une alimentation végane durant certaines phases de la vie, par exemple lors de la grossesse, de l’allaitement et de la croissance.

Chez Verival, nous proposons une large gamme de produits véganes. Celles et ceux qui ont envie de la découvrir peuvent jeter un œil ici !

Les fruitariennes et fruitariens :

Le fruitanisme est souvent considéré comme une branche marginale « radicale » du véganisme. Ce mode d’alimentation repose exclusivement sur les fruits. Il est à cet égard important que les plantes ne soient pas endommagées lors de la récolte. La plupart des adeptes de ce type d’alimentation mangent donc uniquement des fruits et fruits à coque tombés de l’arbre. Les différentes règles de ce groupe très spécial sont largement controversées. Certains personnes fruitariennes consomment par exemple du miel, alors que d’autres l’excluent complètement. Il n’existe pas de règles vraiment définies. Les nutritionnistes sont toutefois d’avis qu’une personne qui se nourrit exclusivement de fruits souffrira forcément de carences alimentaires. Ces personnes manquent souvent de protéines, de vitamines, de calcium, de zinc, de fer et d’iode. Les médecins et les nutritionnistes s’accordent pour dire que ce type d’alimentation doit être appliqué avec précaution.

Pour conclure, il est souvent recommandé de discuter au préalable avec son médecin, quel que soit le mode d’alimentation alternatif que l’on choisit ou souhaite essayer. Des prises de sang régulières permettent de voir si le corps dispose de tous les nutriments nécessaires ou s’il existe des carences.

En tant que producteur d’aliments bio, nous estimons que la discussion sur les différents types d’alimentation est primordiale, en particulier dans le contexte du changement climatique. De petites modifications des comportements de consommation peuvent déjà avoir de gros effets, si elles sont adoptées par suffisamment de monde. 

Bircher Porridge

1 bol de porridge vous apporte tous les nutriments importants pour la...

Découvrir maintenant
  • #flexitariens
  • #fruitarien
  • #omnivores
  • #pescétarien
  • #vegan
  • #vegan
  • #véganes
  • #végétarien

Produits de cet article

Verival Bircher Porridge
Bircher Porridge
Contenu 350 gramme (14,26 € * / 1000 gramme)
À partir de 4,99 € *
Verival Kokos-Aprikose Porridge
Porridge à la noix de coco et abricots
Contenu 350 gramme (14,26 € * / 1000 gramme)
À partir de 4,99 € *
Verival Heidelbeer-Apfel Porridge
Porridge aux myrtilles et pommes
Contenu 350 gramme (14,26 € * / 1000 gramme)
À partir de 4,99 € *
Verival Erdbeer-Chia Porridge
Porridge aux fraises et chia
Contenu 350 gramme (14,26 € * / 1000 gramme)
À partir de 4,99 € *