Vous êtes végane et souhaitez développer vos muscles ? Est-ce vraiment possible sans protéines animales ?

Alimentation végane

Les personnes véganes, qui ont donc renoncé aux produits d’origine animale, peuvent observer des effets positifs sur leur santé. On considère ainsi qu’une alimentation végane réduirait le risque de maladies cardio-vasculaires, d’hypertension et de diabète de type II. L’adoption d’un régime végane pourrait également avoir une influence positive sur le facteur de risque numéro 1 dans les pays riches, à savoir le cancer. En outre, des habitudes alimentaires exclusivement végétales permettent de réduire considérablement l’empreinte écologique, puisque les aliments d’origine animale sont gourmands en ressources.

Les personnes sportives qui souhaitent développer leur masse musculaire ont un besoin accru en nutriments spécifiques. En cas d’alimentation végane, il faut tout particulièrement veiller à éviter des carences en macronutriments (protéines) et en micronutriments (vitamine B12, vitamine D, fer, zinc, calcium et iode). L’exemple de sportifs professionnels ayant adopté récemment des régimes véganes, à l’instar de la joueuse de tennis Venus Williams, semble toutefois prouver qu’il doit être malgré tout possible d’abandonner les produits animaux. Non ?

Pourquoi les muscles ont-ils besoin de protéines ?

Pour faire simple, les protéines sont les composants de nos cellules. Les protéines sont aussi la matière qui compose nos tissus musculaires. Si la musculature est sollicitée par un stimulus, p. ex. par des exercices de musculation plus intenses que son niveau de performance habituelle, cela déclenche sa croissance. Il est important à cet égard d’exploiter les muscles « jusqu’à l’épuisement ». Après quoi il faudra avoir suffisamment de protéines pour pouvoir développer une nouvelle masse musculaire. Ces protéines doivent en partie provenir de l’alimentation. Ainsi, les sportives et sportives ont besoin de plus de protéines que les gens qui ne pratiquent pas de sport. Mais est-il vrai que les protéines animales sont meilleures que les protéines végéales pour le développement musculaire ?

Protéines animales et végétales

Nous devons approfondir un peu la question pour vous donner un aperçu des différents types de protéines. Ces dernières sont composées d’acides aminés. Certains de ces acides aminés peuvent être produits par le corps. Les autres doivent en revanche être ingérés par le biais de l’alimentation. On parle alors d’acides aminés essentiels, particulièrement importants dans la croissance des muscles. Les sources de protéines végétales contiennent souvent moins d’acides aminés essentiels que les protéines animales. Néanmoins, la présence d’acides aminés essentiels dans les plantes permet largement d’approvisionner la musculature avec des produits purement végétaux. Il convient seulement de miser sur différentes sources de protéines végétales.

Quelles sources de protéines végétales conviennent au développement musculaire ?

Selon une recommandation très répandue, il est pertinent de combiner les sources de protéines végétales afin d’obtenir une valeur biologique plus élevée et donc un profil en acides aminés complet. Les études ont toutefois montré que cela n’était pas impératif. Les aliments véganes comme les céréales, les légumineuses, les fruits à coque et les graines fournissent une quantité suffisante d’acides aminés essentiels pour soutenir la croissance et la récupération de la musculature après un entraînement intense. La grande disponibilité d’antioxydants et de vitamines C et E dans une alimentation végane appuient également l’entraînement et la régénération.

Tous les ingrédients de nos produits de petit déjeuner viennent d’exploitations bio sélectionnées avec soin. Nous avons adopté cette démarche, car elle est bénéfique à l’environnement et à notre santé. La production d’aliments biologiques renonce intégralement à l’utilisation d’insecticides et d’engrais chimiques, conformément aux directives légales à ce sujet. La bio accorde aussi une grande importance au développement durable et à la qualité optimale des sols, à la protection des moyens de subsistance et à une production sans OGM.

Résultat du développement musculaire végane

Il est possible de gagner du muscle avec une alimentation végane, puisque les aliments végétaux contiennent tous les acides aminés essentiels nécessaires au développement musculaire. Ces protéines n’ont rien à envier aux sources de protéines animales. Nous vous conseillons, en particulier avant une séance de musculation durant laquelle vos muscles auront grandement besoin de protéines, de choisir un petit déjeuner protéiné de Verival. Vous vous assurez ainsi que votre musculature dispose déjà de tous les acides aminés importants avant l’entraînement.